20 centimes état français

La vingt centimes état français 1941

Avers : Atelier de gravure

Création : Décret du 21 décembre 1940

Retrait : loi du 23 décembre 1946 et arrêté du 20 mars 1947.

Démonétisation le 31 juillet 1947.

Diamètre : 24 mm,

poids : 3,5g

Métal : zinc

tranche : cannelures fines

Total de fabrication : 54 044 000

Avers : Titulature : ETAT / FRANÇAIS. Description : en deux lignes, au-dessus d’un trou central bordé d’une trace de listel, au dessous duquel se trouvent quatre épis de blé maintenus par une bague ; à gauche des épis A. de G

Revers : Titulature : VINGT / CENTIMES / (différent) 1941 (différent) Description : Au-dessus et au dessous d’un trou central bordé d’une trace de listel accosté de deux rameaux de chêne, chacun étant composé de quatre feuilles et d’un gland.

Etat de la pièce

TB : Les barbes supérieur des épis doivent être visibles.

TTB : Toutes les barbes doivent être parfaitement nettes, même celles qui se trouvent au début des épis

SUP : Les seules  très légères traces de circulation visibles se trouvent sur le gland et les bords des feuilles de chêne.

SPL : les surfaces d’origine de la monnaie qui peuvent être  brillants ou gris foncé, ne manque que sur les points cités en superbe.

FDC :Pièce pratiquement parfaite avec toute sa surface d’origine intacte..

 

La 20 centimes état français de 1941 à 1944

Avers : Atelier de gravure

Création : Décret du 26 mars 1941

Retrait : loi du 23 décembre 1946 et arrêté du 20 mars 1947.

Démonétisation le 31 juillet 1947.

Diamètre : 24 mm,

poids : 3,5g puis 3g

Métal : zinc

tranche : cannelures fines

Total de fabrication : 182 205 855

Avers : Titulature : ETAT / FRANÇAIS. Description : en deux lignes, au-dessus d’un trou central bordé d’une trace de listel, au dessous duquel se trouvent quatre épis de blé maintenus par une bague ; à gauche des épis A. de G

Revers : Titulature : 20 / CENTIMES / (différent) millésime (différent) Description : Au-dessus et au dessous d’un trou central bordé d’une trace de listel accosté de deux rameaux de chêne, chacun étant composé de quatre feuilles et d’un gland.

Etat de la pièce

TB : Les barbes supérieur des épis doivent être visibles.

TTB : Toutes les barbes doivent être parfaitement nettes, même celles qui se trouvent au début des épis

SUP : Les seules  très légères traces de circulation visibles se trouvent sur le gland et les bords des feuilles de chêne.

SPL : les surfaces d’origine de la monnaie qui peuvent être  brillants ou gris foncé, ne manque que sur les points cités en superbe.

FDC :Pièce pratiquement parfaite avec toute sa surface d’origine intacte.

 

La 20 centimes état français de 1941 à 1944 en Fer

Avers : Atelier de gravure

Création : Décret du 17 février 1944

Retrait : loi du 23 décembre 1946 et arrêté du 20 mars 1947.

Démonétisation le 31 juillet 1947.

Diamètre : 24 mm,

poids : 3g

Métal : Fer

tranche : lisses

Total de fabrication : 695 000

Avers : Titulature : ETAT / FRANÇAIS. Description : en deux lignes, au-dessus d’un trou central bordé d’une trace de listel, au dessous duquel se trouvent quatre épis de blé maintenus par une bague ; à gauche des épis A. de G

Revers : Titulature : VINGT / CENTIMES / (différent) millésime (différent) Description : Au-dessus et au dessous d’un trou central bordé d’une trace de listel accosté de deux rameaux de chêne, chacun étant composé de quatre feuilles et d’un gland.

Etat de la pièce

 

TB :très forte corrosion ; le métal est piqué, nombreux coups et rayures..

TTB : Faible corrosion sans profondeur, peu de rayures et de coups.

SUP : Surface bien nette, très faibles points de rouille.

SPL :Surface parfaitement brillante, au plus quelque infimes traces de rouille et quelque infimes chocs.

FDC : pièce pratiquement parfaite avec tout sa surface d’origine intacte.

 

La 20 centimes lindauer de 1945 à 1946 

Avers : Atelier de gravure d’après Edmont-Emile Lindauer( 1869-1942)

Création : Décret du 22 septembre 1944.

Retrait : loi du 23 décembre 1946 et arrêté du 20 mars 1947.

Démonétisation le 31 juillet 1947.

Diamètre : 24 mm,

poids : 3g

Métal : zinc

tranche : lisse

Total de fabrication : 14 589 377.

Avers : Titulature : R F. Description : de la part et d’autre d’un trou central bordé d’une trace de listel, sous un bonnet phrygien à gauche orné d’une cocarde tricolore ( centre guilloché, cercle lisse, cercle guilloché ), le tout dans une couronne ouverte composée d’une branche de chêne en deux rameaux ; au-dessous EM. LINDAUER ; le listel extérieur est doublé d’un ruban continu et dextrogyre reprenant la forme d’un épi de blé.

Revers : Titulature : LIBERTE*EGALITE / FRATERNITE // 20 CMES (non souligné). Description : au-dessus et de la part et d’autre d’un trou central bordé d’une trace de listel entouré par une branche d’olivier en deux rameaux dont la base coupe le millésime placé à six heures ; le listel extérieur est doublé d’un ruban continu et dextrogyre reprenant la forme d’un épi de blé.

Etat de la pièce,

TTB : le rond central de la cocarde est encore visible et il n’y a pas de trace d’oxydation importantes.

SUP : Pas de traces d’usures sauf très légères, mais on peut trouver des taches sombres peu importantes.

SPL :aucune usure, quelques points de corrosions éventuels, beau reste du fini de frappe d’origine..

FDC : pièce pratiquement parfaite sans aucune tache altérant le brillant de frappe.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site