25 centimes

 

La 25 centimes lindauer Cmes souligné de 1913 à 1917

Avers : Edmont-Emile Lindauer( 1869-1942)

Création : loi du 4 Août 1913, Décret du 10 juillet 1914.

Retrait : décret du 30 janvier 1942.

Démonétisation le 15 février 1942.

Diamètre : 24 mm,

poids : 5g

Métal : nickel

tranche : lisse

Total de fabrication : 1 641 006.

Avers : Titulature : R F. Description : de la part et d’autre d’un trou central bordé d’un listel, sous un bonnet phrygien à gauche orné d’une cocarde tricolore ( centre guilloché, cercle lisse, cercle guilloché ), le tout dans une couronne ouverte composée d’une branche de chêne en deux rameaux ; au-dessous EM. LINDAUER ; le listel extérieur est doublé d’un ruban continu et dextrogyre reprenant la forme d’un épi de blé.

Revers : Titulature : LIBERTE*EGALITE / FRATERNITE // 25 CMES (souligné). Description : au-dessus et de la part et d’autre d’un trou central bordé d’un listel entouré par une branche d’olivier en deux rameaux dont la base coupe le millésime placé à l’exergue ; le listel extérieur est doublé d’un ruban continu et dextrogyre reprenant la forme d’un épi de blé.

Etat de la pièce,

TB : la trace de la cocarde doit être visible.

TTB :On doit distinguer nettement le rond de la cocarde.

SUP : la nervure de la feuille d’olivier horizontale à droite sous le trou doit être bien visible.

SPL : La pièce a un beau brillant et seulement quelque très légers petits coups ou rayures.

FDC :Pièce pratiquement parfaite avec tout son brillant de frappe et seulement d’infimes coups ou rayures visibles uniquement à la loupe.

 

La 25 centimes lindauer de 1917 à 1937

Avers : Edmont-Emile Lindauer ( 1869-1942)

Création : loi du 2 Août 1917, du 16 octobre 1919 et du 8 août 1920.

Retrait : décret du 30 janvier 1942.

Démonétisation le 15 février 1942.

Diamètre : 24 mm,

poids : 5g

Métal : cupro-nickel

tranche : lisse

Total de fabrication : 315 372 733.

Avers : Titulature : R F. Description : de la part et d’autre d’un trou central bordé d’un listel, sous un bonnet phrygien à gauche orné d’une cocarde tricolore ( centre guilloché, cercle lisse, cercle guilloché ), le tout dans une couronne ouverte composée d’une branche de chêne en deux rameaux ; au-dessous EM. LINDAUER ; le listel extérieur est doublé d’un ruban continu et dextrogyre reprenant la forme d’un épi de blé.

Revers : Titulature : LIBERTE*EGALITE / FRATERNITE // 25 CMES (non souligné). Description : au-dessus et de la part et d’autre d’un trou central bordé d’un listel entouré par une branche d’olivier en deux rameaux dont la base coupe le millésime placé à l’exergue ; le listel extérieur est doublé d’un ruban continu et dextrogyre reprenant la forme d’un épi de blé.

Etat de la pièce,

TB : la trace de la cocarde doit être visible.

TTB :On doit distinguer nettement le rond de la cocarde.

SUP : la nervure de la feuille d’olivier horizontale à droite sous le trou doit être bien visible.

SPL : La pièce a un beau brillant et seulement quelque très légers petits coups ou rayures.

FDC :Pièce pratiquement parfaite avec tout son brillant de frappe et seulement d’infimes coups ou rayures visibles uniquement à la loupe.

 

La 25 centimes lindauer de 1937 à 1940 maillechort

Avers : Edmont-Emile Lindauer ( 1869-1942)

Création : Décret du 24 février 1938,.

Retrait : décret du 30 janvier 1942.

Démonétisation le 15 février 1942.

Diamètre : 24 mm,

poids : 4g

Métal : maillechort

tranche : lisse

Total de fabrication : 51 581 241.

Avers : Titulature : R F. Description : de la part et d’autre d’un trou central bordé d’un listel, sous un bonnet phrygien à gauche orné d’une cocarde tricolore ( centre guilloché, cercle lisse, cercle guilloché ), le tout dans une couronne ouverte composée d’une branche de chêne en deux rameaux ; au-dessous EM. LINDAUER ; le listel extérieur est doublé d’un ruban continu et dextrogyre reprenant la forme d’un épi de blé.

Revers : Titulature : LIBERTE*EGALITE / FRATERNITE // 25 CMES (non souligné). Description : au-dessus et de la part et d’autre d’un trou central bordé d’un listel entouré par une branche d’olivier en deux rameaux dont la base coupe le millésime placé à l’exergue ; le listel extérieur est doublé d’un ruban continu et dextrogyre reprenant la forme d’un épi de blé.

Etat de la pièce,

SUP : la nervure de la feuille d’olivier horizontale à droite sous le trou doit être bien visible.

SPL : La pièce a un beau brillant et seulement quelque très légers petits coups ou rayures.

FDC :Pièce pratiquement parfaite avec tout son brillant de frappe et seulement d’infimes coups ou rayures visibles uniquement à la loupe.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site